jeudi 11 juin 2015

Une journée au vert

Ce mercredi, j'ai participé, en famille et avec quelques copines de scrap, à la désormais traditionnelle balade annuelle en forêt, organisée par notre grand magasin suédois, en partenariat avec l'O.N.F.

Le technicien forestier qui nous accompagne depuis  maintenant quatre ans  nous a emmenés dans la forêt de Huelgoat, à la rencontre de Claude, un enfant du pays, qui a eu à coeur de nous faire découvrir ce qui fut le terrain de jeu de ses jeunes années, dans ce coin des Monts d'Arrée, dont il a même parlé sur une chaîne nationale :




Nous avons tourné autour du gigantesque bolet de granit dont on se demande comment il tient en équilibre et essayé de faire bouger la roche tremblante, ce qui n'est pas impossible,  on nous l'a démontré !

Parmi le chaos de roches qui semblent vomies par les entrailles de la terre, il est un endroit plus particulier où l'imagination populaire a trouvé des formes aux pierres : ici une cuillère, là un bol, là encore une bassine... Mais n'oublions pas que nous sommes en Bretagne, et là où il y a soupçon de malignité, on a tôt fait de s'assurer la protection divine. Aussi a-t-on nommé cette partie de la forêt : "le Ménage de la Vierge" !

C'est qu'il faut être prudent : pas loin de là s'ouvre entre les blocs l'entrée de la Grotte du Diable, qui invite les plus téméraires, ou les moins sujets au vertige, à une descente de 15 mètres entre et sous les éboulis...


Heureusement, le soleil a fait une joyeuse apparition pendant cette promenade ponctuée, tel était le but, d'informations sur les différentes essences de cette forêt particulière, sur la façon d'exploiter ce type de domaine, sur la biodiversité et la façon de protéger ce patrimoine fort et fragile à la fois.


Mais tout le long du parcours, nous savions que nous n'étions pas seuls : les Korrigans nous escortaient, invisibles la plupart du temps, mais bien décidés à intervenir au premier faux pas... L'un d'eux s'est pourtant laissé surprendre, au creux d'un talus ! L'auriez-vous vu ? Le voyez-vous ?


Vers 16 heures, nous sommes rentrés, car il n'est pas recommandé de trop traîner dans nos forêts enchantées... L'esprit et la vue finissent par s'y troubler, vous prendriez les ombelles pour  des dentelles de noces, vous entendriez parler les mouches, les chouettes entreprendraient de vous conter des histoires abracadabrantes de mariage,vous jureriez entendre et voir des choses qui n'existent que dans les livres... Du moins, c'est ce que la forêt essayerait de vous faire croire ...



13 commentaires:

  1. Un énorme sourire pour toi, Amie.
    Je dois dire que ces rencontres me plaisent infiniment, et que bien sûr, j'ai vu le visage que tu as surpris...
    C'était sans aucun doute une magnifique promenade, et j'aurais bien aimé y participer pour de vrai.
    Je crois que j'aurais laissé la forêt me raconter et les ombelles fleurir un merveilleux mariage. :)
    Merci pour tout.
    Gros bisous et douce journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne pouvais pas croiser ses ombelles sans leur glisser un mot, n'est-ce pas ? Bztt n'était pas de la promenade, son arthrose, sans doute, mais je lui raconterai tout !
      C'est la cinquième année que je m'inscris à ces promenades et la quatrième fois que le même technicien nous accompagne. J'ai même eu la surprise (réciproque !) de le rencontrer à Prague ! Comme nous en parlons autour de nous, le groupe de copines partantes grandit.
      Bisous à toi aussi.

      Supprimer
  2. Quelle belle façon de raconter notre promenade enchantée !
    Je n'ai rien à ajouter !
    Ha, si, espérons que nous nous retrouverons à la prochaine sortie ONF !
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Croisons les doigts pour que cette initiative perdure ! C'est vraiment un moment agréable. Bises itou !

      Supprimer
  3. La biodiversité c'est bien mais l'explorer accompagnée d'un bon guide et de nombreux personnages imaginaires et de légende c'est encore mieux :-) Cela a dû être un moment inoubliable. Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aussi passionnant qu'une balade contée, et la pluie a retenu ses pleurs jusqu'à ce que nous soyons rentrés chez nous !

      Supprimer
  4. Cette forêt est magique! J'y suis allée à l'automne dernier. Elle a sûrement son charme à toutes les saisons et les korriogans malins s'y sentent bien....
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Allons bon, j'ai inventé un nom...Korrigans bien sûr...ah cet ordi qui nous faire écrire de drôles de choses ...

      Supprimer
    2. Le mien, d'ordi, doit être atteint de la malédiction de ces mêmes gnomes !
      Je suis victime d'une attaque de "pop-up" !
      Et oui, la balade a été un enchantement.

      Supprimer
  5. Une belle et verte balade, quant au korrigan, il a su rester discret, il a compris qu'il avait affaire à plus fort que lui! VITA

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouh, on ne plaisante pas avec "le petit peuple" ! Il peut être terrible et il ne me viendrait pas à l'idée de contrarier volontairement l'un de ses membres ! Mais si tu veux tenter l'expérience ?...

      Supprimer