samedi 29 août 2015

Plus ou moins !

Plus un "truc" terminé , une page, faite avec la "maîtresse" !
Il manquait juste quelques collages, dont les photos, comme parfois en atelier, lorsqu'on n'est pas Speedy Gonzalez ! On fera plus tard... Comparé à certaines autres choses, j'ai été rapide ! Ay Caramba !



Moins un truc en attente...
***

jeudi 27 août 2015

J'ai aimé...

"Il n'y a pas de hasard. Il n'y a que des rendez-vous" a dit Paul Eluard.
Disons alors qu'avant hier, un petit livre m'avais donné un "rancart" sous le porche d'entrée de la banque. Drôle d'endroit pour une rencontre, direz-vous... Pas vraiment, quand on sait qu'il y a là un bac en plastique dans lequel on prend ou on dépose, au gré de ses envies, des livres, à partager, à emporter ailleurs pour que d'autres les lisent à leur tour.
Je ne passe jamais devant sans regarder. J'ai été contente de voir que ce que j'y avais déposé n'y est pas resté. J'y ai puisé des ouvrages dont j'avais entendu parler, qui m'ont plus... ou pas.
L'autre jour, ce qui m'a attirée, c'est peut-être que ça ressemblait vaguement à l'un de ces petits "Classiques" chamois et violet qu'on nous faisait acheter au collège et au lycée... Et c'était bien ça, en plus moderne ! "Pour collège et lycée professionnel". Les programmes sont ainsi faits, qu'ils décident de qui doit lire quoi. Comme il y a longtemps que je suis en rupture de ban, j'ai fait confiance à la quatrième de couverture, et je n'ai pas regretté : 

Oscar a dix ans et il vit à l'hôpital. Même si personne n'ose le lui dire, il sait qu'il va mourir. La dame rose, qui le visite et " qui croit au ciel ", lui propose, pour qu'il se sente moins seul, d'écrire à Dieu. A travers cette correspondance originale, le récit aborde, du point de vue de l'enfance, des questions philosophiques et existentielles : la maladie, la souffrance, le passage de la vie à la mort, la rencontre avec l'autre et avec le mystère...


Je ne connaissais pas. J'aurai pu le lire dans l'après-midi, mais je l'ai fait en trois fois, parce que le propos est grave sous la drôlerie du texte.
Surtout, et c'est là qu'interviennent hasard et rendez-vous, ce livre est venu vers moi alors que je voudrais tant qu'un autre livre, qui me tient à coeur, "LE MARIAGE", se vende encore et plus pour que des enfants comme Oscar aient le temps de réaliser leur RÊVE !

 

L'ACHETER, c'est un peu comme enfiler cette blouse rose des bénévoles qui donne de leur temps pour les petits malades : leur donner du rêve, c'est aussi leur donner de l'amour.

Chacun a un peu de "Mamie-Rose" en lui... Du moins je l'espère.

Ce billet sera aussi sur mes deux anciens blogs, pour ceux qui ne m'ont pas suivie ici.

dimanche 23 août 2015

C'était dimanche

     Ce dimanche, l'envie m'a prise de tester une recette de gelée de mûre faite avec mon robot ménager ( et avec une partie du stock de mûres que j'ai dans le congélateur). C'était écrit dessus : simple, rapide, bon. 
     Effectivement, quinze minutes plus tard, j'avais deux pots et demi d'un délicieux jus rubis. Mais après refroidissement, ce n'est toujours qu'un coulis, au demeurant excellent. Je l'imagine déjà dans un yaourt ou du fromage blanc, mais je l'ai testé sur des biscottes, avec un bon thé, et si on respecte une parfaite horizontalité de la tartine elle-même, puis de son trajet jusqu'à la bouche, ça peut le faire !
     Je recommencerai dès que mon pot sera vide, mais cette fois-ci, j'ajouterai de l'agar-agar.
    Au risque de m'attirer des réflexions puériles pleines de bon sens, j'ai préparé un pot "Spécial enfants" :

    
    Oui, j'ai une production très locale et très localisée dans un coin de mon petit jardin, que je surveille jalousement !

     Puis, comme il faisait beau, contrairement aux prévisions météorologiques qui se sont juste trompées dans le timing, j'ai fait  des photos d'un autre album que j'ai réussi à terminer. 
      Si je n'ai pas de quoi être fière de mon retard, j'ai passé un joli moment à refaire dans ma tête cette "Escapade à Prague"qui commence à dater. Il m'en reste encore beaucoup de photos, mais comme il reste aussi des albums à terminer...


     J'aurais aimé vous promener au rythme de "La Moldau", toute indiquée, puisque c'est l'autre nom de le Vltava qui traverse Prague, mais je n'ai pas pu... ou pas su ! Quoi qu'il en soit, Mozart ne dépare pas dans cette ville qui l'a adulé.
Je vous en avais déjà donné un aperçu sur mon autre blog, à travers les cinq sens...

     Mais au fait, je parle, je parle, mais il serait temps de vous laisser REGARDER...

dimanche 16 août 2015

Bientôt la rentrée...

Je faisais, ce dimanche, un peu de rangement dans ma "pièce à tout faire" pour pouvoir continuer à résorber mon retard de scrap, quand je me suis dit qu'il me fallait un nouveau cahier pour la rentrée de l'atelier d'écriture des Chouettes Plumes. J'ai donc plongé dans mes réserves, pour trouver un cahier très classique, en papier recyclé d'excellente facture, dont la couverture était comme ceci :



Ce sont des couleurs sobres que j'apprécie, même si ceci est de peu d'importance pour l'usage que j'en ferai, me direz-vous...
Eh bien l'envie m'a prise de l'agrémenter, pour mieux me l'approprier ! Il ne fallait pas trop en faire et éviter le volume qui m'aurait gênée pour écrire.
Et voici ce que ça donne. Vous, je ne sais pas, mais moi, j'aime bien !

Z'avez remarqué ? Bztt s'est invitée !

*

samedi 15 août 2015

Viva Maria !

Une de nos Chouettes Plumes est grand-mère pour la deuxième fois, depuis lundi. Elle m'en a avisée hier matin et j'ai concocté pour la petite Maria une nouvelle version de cette boîte-livre qui se prête si bien aux petites attentions.
A l'intérieur, une paire de chaussettes (mais pas que), tricotées par la doyenne de notre atelier dont c'est le passe-temps favori, juste devant l'écriture !
Les couleurs du contenant comme du contenu sont à l'image des jeunes parents : non conformistes. Mais je suis quand même restée au plus près du classique !



Cardstock texturé, papier recto-verso "Paper Heart" collection Petals de Createpaper, perfo Stampin'Up, die étiquette Mariane design pour Kipppers Creatif.

mercredi 12 août 2015

Trist'-août-né !

Il ne fait pas beau... et pourtant la pluie peut être belle...

Comme je n'ai pas spécialement un tempérament d'escargot, je préfère faire travailler mes petites mains pour éviter de rêvasser, les yeux dans le gris...

Au tout début du mois, j'ai envoyé cette carte aux couleurs vitaminées :


Réalisée avec les papiers d'un petit bloc "Les papiers du Monde", un tampon Stampin'Up et un tampon "Graminées" de marque oubliée...

Puis je me suis sentie prête à affronter la plus grande des utopies : rattraper le temps perdu ! Y aurait-il du Don Quichotte en moi ?

Bien sûr je n'y suis pas arrivée... J'ai juste pris de mon temps présent pour finir trois petits albums faits il y a... chez Manue !
Dans ces deux-ci, j'ai mis des photos de mon séjour en Andalousie avec mes Stroumpfs jumeaux (dos pitufos en l'occurrence !) en avril dernier :

 

Et dans celui-là, des photos d'une escapade à Nantes, en 2013... Qui donc, déjà, a parlé d'escargot ?


Même si j'ai ainsi réduit mon retard de scrap, il en reste au moins le double à terminer. Mais le mois d'août n'est pas fini !
Je travaillerais peut-être un peu plus vite si je n'étais pas sans cesse interrompue par Bztt. Maintenant que Mâdâme est l'un des personnages-clés d'un roman, elle joue les stars et n'arrête pas de m'agacer pour que je la prenne en photo ! Elle était déjà pénible avant, mais là je l'écrabouillerais bien...


Je n'ai pas osé lui dire qu'elle prend mal la lumière, nous aurions entamé une nouvelle polémique !
Quoi ? Je parle à une mouche ? Et alors ? Ca vaut peut-être mieux que d'avoir une araignée au plafond, non ?

*

lundi 10 août 2015

Laissez parler les p'tits papiers !

Parce que cet article met en avant la lecture à travers le travail manuel, je le partage avec vous...

Découvrez une muse de la création en papier

f944c3104806cedc04204d9fd6429b92 

Cette superbe création en papier est l’oeuvre de Brittney Lee, artiste de chez Pixar/Disney, qui réalise des graphismes surprenants et notamment en papier comme cette Muse de la lecture.
A l’origine découpage de papier, Brittney réalise aussi des reproductions numériques de ses oeuvres qu’elle vend sur Internet.
Alors rendez-vous sur son blog ses autres créations magiques entre papier et fiction !

Ink_n_Paint_02b-1


samedi 1 août 2015

Août


 "Temps trop beau en août
Annonce hiver en courroux "
*
Tout près de chez moi se situe l'Abbaye Notre-Dame des Anges, en ruines depuis bien longtemps, dont l'un des bâtiments protégés avait, au début du siècle dernier, vocation de "chambres d'hôtes" comme nous dirions maintenant. C'est dans le logis photographié ici que séjourna pour de longs mois, et à deux reprises, le papa de Bécassine, Emile-Joseph-Porphyre PINCHON.
Contrairement à certains Bretons, j'ai une grande tendresse pour cette "héroïne de l'ordinaire" sur laquelle j'ai une petite collection...