mercredi 22 janvier 2020

L'art est une niche fiscale

Mon chien serait-il d'accord avec cette analyse déposée chez Mil et une ?





Nom d’un chien ! Cette femme a du chien ! Des chiens aussi, et aucuns ne se regardent en chiens de faïence. L’artiste se dû se donner un mal de chien pour arriver à ce résultat. Faisait-il un temps de chien dans sa tête pour qu’il déchaîne cette tempête de couleurs sur sa toile ? Ou alors s’est-il inspiré de ces couleurs du soir mourant, entre chien et loup, quand un soleil métallique illumine des nuages d’orage en leur donnant d’étranges couleurs ?
J’ai un élan de tendresse pour cette bête au regard de chien battu, et les autres n’ont pas plus l’air d’avoir un caractère de chien. Si cette dame au cœur du tableau a quelque autorité sur eux, sûr qu’elle ne leur fait pas mener une vie de chien ou les traite comme tels.
Par contre, la casquette et cette espèce de sucette arrivent là comme des chiens dans un jeu de quilles. Mais c’est peut-être une combine pour attirer le regard et susciter le débat ? Après tout, on n’attache pas un chien avec des saucisses quand il s’agit de se faire connaître ! Je me garderai bien de faire comme ces critiques qui, pour noyer leur chien, l’accuse de la rage.
Il en est plus d’un qui mériterait qu’on lui garde un chien de sa chienne pour avoir méjugé un talent potentiel. L’art n’a point de maître et nul n’est à jeter aux chiens. Mais comme souvent dans la vie, les chiens aboient et la caravane passe. Qui est honni aujourd’hui sera encensé demain et on peut passer en un éclair des chiens écrasés à la Une. Certains plus vite que d’autres s’ils acceptent de faire les chiens couchant. Gare pourtant de retomber trop vite dans le froid de chien de l’oubli.
Mais je m’égare dans mon propos, je divague comme un chien fou ! Rompons là les chiens et contentons-nous de regarder.

15 commentaires:

  1. Je n'ajouterai rien...
    Je crois que tu as fait le tour de ce tableau, qui, je l'avoue, ne m'inspire pas du tout.
    Étrange composition, mais bien joli texte, bravo !
    Bisous et douce journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai gagné un nonosse ? Merci copine ! Ca ne m'a rien inspiré d'autre, mais je me suis bien amusée ! Bises ensoleillées et plus que fraîches.

      Supprimer
  2. Je crois que ton chien approuverait hautement ton appréciation sur les regards de chiens battus, tiens à un point que ce moche tableau pourrait servir aux campagnes d'éveil de conscience de la spa!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce pourrait être un créneau ! Encore que le mien a souvent ce regard pour attirer les câlins !

      Supprimer
  3. C'est vrai, les miens aussi savaient m'attendrir avec des airs de martyrs :))

    RépondreSupprimer
  4. je vois que le tableau t'a vraiment inspiré mais promis je ne te garderai pas un chien de ma chienne MOI ! ...chienne que je n'ai pas d'ailleurs :-).Mais je lacherai volontiers des chiens sur les mollets de ce barbouilleur ! bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne saurais me prononcer... J'ai fait un tour sur son site,il y a beaucoup de beaux portraits "barbouillés" à sa façon. Ici, je me suis demandée si c'était du collage en plus de la peinture, mais rien n'est précisé. Mais sûr, je ne mettrai pas ça au mur de crainte d'entendre mon chien hurler au loup !

      Supprimer
  5. Je n’ai pas compté le nombre de fois que tu as utilisé le mot chien mais là tu m’impressionnes!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vois que tu n'es pas chien, mais plutôt bon public ! Il y a peut-être des expression non utilisées au Québec ?

      Supprimer
  6. jongler avec les mots, un travail d'artiste; Quant au tableau, il est un peu confus. VITA

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je manie mieux le stylo (ou l'index !) que le pinceau, mais je suis d'accord avec toi. Bise

      Supprimer
  7. A mettre ce tableau dans un nègue-chien

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu m'as appris ce terme ! C'est horrible... Mais mettre la peinture à l'huile à l'eau, je veux bien, mais ça risque de polluer !

      Supprimer
  8. où çà va se nicher quand même

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chez ceux à qui ça plaît sans doute ! ;)Allez, ne soyons pas chien !

      Supprimer