vendredi 10 juillet 2015

Il est arrivé !

     Il est arrivé, il est arrivé ! cacarde l'oie blanche (pas si bête que ça !) qui étrenne ses nouvelles palmes dans  une flaque claire, juste au bord d'une petite écluse sur l'Aven...
     Qui ? Quoi ? grognent les touristes affalés sur les terrasses, devant les miettes d'un kouig aman ou les dernières traces de leur crêpe au caramel au beurre salé. Qui, quoi ? répètent-ils à cette importune qui a failli leur faire renverser leur bolée en claironnant... C'est qu'il fait chaud en Finistère, ce jeudi, et la coquine veut leur faire rentrer dans la gorge toutes ces vilaines phrases entendues sur le prétendu mauvais temps perpétuel en Bretagne ! Ce n'est quand même pas pour la grisaille que Gauguin et bien d'autres peintres sont venus ici, à Pont-Aven !
     Dans ce qu'il reste d'eau au plus creux de la marée, les bateaux acquiescent mollement. C'est si bon de sentir le soleil jusque sur la quille !
   Je ne peux pas clamer que je sais, moi, de quoi elle parle, je ne suis pas garde-champêtre ou crieur ! D'ailleurs, beaucoup ne me comprendraient pas, ils parlent une autre langue.
Elle dit que le nouvel opus des Anthologies Ephémères se répand à travers le pays, au-delà même, et qu'un exemplaire s'est niché dans ma boîte aux lettres le matin précédent.

     J'avais eu le privilège de le découvrir à l'état de maquette de correction mais là, c'est autre chose : il a revêtu sa belle couverture, mi-clin d'oeil, mi-regard émerveillé sous l'hallucinante coiffure-coeur composée de tous ces noms d'auteurs, et à l'intérieur, j'ai découvert de nouveaux dessins...
     Ce livre a une vocation d'attrappe-rêves. Grâce à tous ceux qui l'achèteront, il en fera des réalités pour des enfants gravement malades. Il est la quatrième preuve que sur la toile, et sans forcément se connaître, des gens de bonne volonté peuvent s'associer pour que naisse un sourire sur un petit visage. Les trois premiers livres ont été des succès, il doit en être de même pour celui-ci.
Dans cette grande et belle histoire, nous sommes les partenaires de l'association Rêve.
 La convention nouvelle est arrivée !

Je suis très fière de faire partie de l'aventure.



6 commentaires:

  1. C'est une bonne nouvelle espérons que les lecteurs seront nombreux

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je souhaite à ce numéro quatre au moins autant de succès que ses précédents !

      Supprimer
  2. Chez moi aussi, il est arrivé...Mais ici, on est plus raisonnable, pas de crêpes ou de gâteau, on pense à sa ligne, on boit du liquide!!!!VITA

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ligne ? Liquide ? Encore une histoire de poisson !

      Supprimer